Je n’aime pas moins l’homme, mais la Nature plus…

Ile de Houat, Morbihan, France

There is a pleasure in the pathless woods;
There is a rapture on the lonely shore;
There is society, where none intrudes;
By the deep sea, and music in its roar:
I love not man the less, but Nature more…
[Lord Byron]

Il y a un plaisir dans les forêts inexplorées;
Il y a un extase sur le rivage solitaire;
Il y a une société, où aucun ne s’immisce;
En haute mer, et de la musique dans ses rugissements:
Je n’aime pas moins l’homme, mais la Nature plus…

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Clan Bizailes

CoC finest

The City of Blinding Lights

"Neon heart day-glow eyes, A city lit by fireflies"

%d blogueurs aiment cette page :