Adios Barcelona, muchas gracias !

On reprend la mer en quittant Barcelone avec un petit pincement au coeur.
Alors qu’on dépasse les galions amarrés à l’entrée du port je repense à l’enchevêtrement des ruelles du quartier de la Rambla. À ces places hypothétiques qui surgissent au détour d’un égarement, on a tout fait sur ces places, jusqu’à se faire virer par la municipale à coup de Kärcher (100% vrai !). J’ai eu, à cet instant, une pensée émue pour notre ancien président …
Mais c’est Barcelone : Les flics sont sympa et discutent poliment, les histoires se règlent dans un paisible brouhaha d’espéranto espagnol-francais-anglais-italien.

Derrière les tois de la ville on aperçoit la Sagrada Familia, la cathédrale inachevée -mais encore en construction aujourd’hui- de Gaudi. Une des merveilles du monde même si l’inexplicable beauté loufoque du lieu résiste mal aux inconvénients d’une exploitation touristique intensive (euphémisme…). La lueur bienveillante et colorée de Gaudi irrigue toute la ville et se mélange avec son patrimoine ancien d’une manière si particulière, un peu comme Beaubourg à grande échelle.
A la sortie du port on passe sous le téléphérique et devant les paquebots géants -des villes flottantes, sur 10 étages- et on entend encore les djembés qui résonnent presque tous les soirs sur le quai jouxtant la placa di Colom. Badauds et travelers se retrouvent le soir au son des percus, les plus motivés dansent au milieu des vendeurs de bières à 1€, tout le monde a le sourire.
À Barcelone Port Vell est un endroit génial pour jeter ses amarres quelques jours. La sortie du quai -gardée de nuit- donne directement accès à la Barceloneta, la station de métro est à 200m du bord, luxe incomparable dans une si grande ville.
On sort de l’abri de la digue du port, on a un long bord à tirer vers le nord-ouest, la rumeur de la capitale de Catalogne cède progressivement la place au sons de la mer, la houle, le vent et la respiration de Wanda qui reprend vie comme on lui hisse ses voiles.
Adios Barcelona, muchas gracias !

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Clan Bizailes

CoC finest

The City of Blinding Lights

"Neon heart day-glow eyes, A city lit by fireflies"

%d blogueurs aiment cette page :