Tag Archive | Port Vell

Viva Barcelona !

20130201_121832

Après 3 jours passés sur l’eau nous voilà arrivé à Barcelone. La douceur du climat de la ville contraste avec le froid ressentie parfois pendant la nav’. Amarré à Port Vell on profite une dernière fois de ce super endroit. Je dis une dernière fois car le port est e travaux et va se transformer : Seuls les grands yatchs pourrons désormais y séjourner, les navires de plaisance comme Wanda seront désormais contraint d’aller à Port Olympic.

Barcelone est, comme toujours à la hauteur, énergique, cosmopolite et trépidante. Impossible de s’ennuyer dans une ville comme celle-ci ! On va donc profiter d’une immersion urbaine pendant quelques jours avant de quitter le monde des hommes et reprendre notre route au sud à la grâce de Mère Nature.

Été 2012 : la rétro des premières fois …

Levé de soleil au large de Port-la-Nouvelle

Un été de premières fois résumé en images. Montez à bord et profitez de ces beaux instants capturés pour la postérité. Ensuite il sera temps de poursuivre, à la grâce de Mère Nature, le voyage qui nous mènera en Atlantique pour passer l’hiver.

Première rencontre avec Wanda.

On m’avait dit qu’il fallait avoir le coup de foudre pour choisir son premier bateau, toujours un peu trop cartésien je n’y croyais pas trop … Et puis je suis monté à bord de ce First 35 de 32 ans qui ne demandait pas mieux que s’offrir une cure de jouvence et m’accompagner dans la folle aventure que retrace ce blog.

Pourtant Wanda n’a rien d’un yacht et l’on peut même dire que l’apparence n’est pas sa qualité première : Son teint jaunis par le sel et les ans, les accrocs et fêlures de la coque et du pont, les multiples bouts pendouillant ça et là, les réparations de fortune faites au ruban adhésif lui donnaient un aspect de vaisseau fantôme. Mais c’est sur l’eau et sous voile que les qualités marines de ce sloop m’ont séduite. La conception de Wanda date d’une époque révolue où les architectes navals concevaient la carène d’abord en fonction des contraintes marines et hydrodynamiques, et seulement ensuite se souciaient d’y faire tenir les équipements et couchage. Le résultat : Un voilier marin et performant, un bon compagnon de voyage …

Lire la Suite…

Adios Barcelona, muchas gracias !

On reprend la mer en quittant Barcelone avec un petit pincement au coeur.
Alors qu’on dépasse les galions amarrés à l’entrée du port je repense à l’enchevêtrement des ruelles du quartier de la Rambla. À ces places hypothétiques qui surgissent au détour d’un égarement, on a tout fait sur ces places, jusqu’à se faire virer par la municipale à coup de Kärcher (100% vrai !). J’ai eu, à cet instant, une pensée émue pour notre ancien président …
Mais c’est Barcelone : Les flics sont sympa et discutent poliment, les histoires se règlent dans un paisible brouhaha d’espéranto espagnol-francais-anglais-italien.

Lire la Suite…

The City of Blinding Lights

"Neon heart day-glow eyes, A city lit by fireflies"

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.