Tag Archive | Port-Leucate

Avis d’embarquement : Agadir Automne 2013

Route Wanda automne 2012 Perpignan-Agadir

A la mi-septembre Wanda reprend la route du sud, destination Agadir via Gibraltar.

Un grand cabotage alternant nuits au ports, mouillages et navigation le long de la côte orientale espagnole : Costa Brava, Barcelone, Andalousie, …

Entrée en Atlantique après escale à Gibraltar, puis descente de la côte marocaine : Tanger, Rabat, Casa, Safi, Essaouira, …

Arrivée à Agadir début novembre.

Lire la Suite…

Atterrissage agité sur Port-Leucate par force 3

Parti de Barcelone à minuit j’arrive sur Port-Leucate le lendemain un peu avant 20h. La radio annonce une alerte de sécurité météo depuis 2h, la mer grossie, le vent augmente par rafales … Heureusement le port est tout proche.
Quelques secondes d’une journée épique qui se terminera dans la bonne humeur par un apéro au port avec les amis venu m’accueillir =)

Halloween 2012 Wanda style

Time Bandit on my heart !

Remise à l’eau de Wanda

Wanda grutage

Après plusieurs semaines en cale-sèche Wanda est à nouveau à flot. C’est un moment charnière : Le début d’une nouvelle étape du voyage et la fin d’un séjour à sec en en zone de carène qui restera longtemps gravé dans ma mémoire.

Bien sûr j’ai été frustré de ne pas pouvoir naviguer, mais cette longue période dans une zone de Port-Leucate plus passante et emplie d’activité m’a permit de découvrir la vie d’un port autrement qu’au quai. Bien sûr je me souviendrais confusément des dizaines de bateaux passés par la zone de carène, de la barge à huître à la goélette de 20m . De ces dizaines de conversations tournant toutes, de près ou de loin, autour des bateaux et histoires de mer. Mais il y a aussi le ballet hebdomadaire des mécaniciens du port dans leurs voitures ateliers, les chariots et voiturettes de la capitainerie et  les allées et venues de grues de levage hautes de quatre étages.

Lire la Suite…

Avant d’aller gratter la coque

image

30m2 de coque à gratter c’est 30m2 d’antifouling à enlever. Soit racler avec une petite lame, comme un cutter, 30m2 d’un produit ultra toxique dont même le contact avec la peau est dangereux, presque comme de l’amiante.
Tu comprends mieux ma tête de porte bonheur ?

The City of Blinding Lights

"Neon heart day-glow eyes, A city lit by fireflies"

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.